Lecture

22/11/63 de Stephen King

 

Hello mes p’tits lecteurs adorés 🙂

J’ai un peu de mal à écrire aujourd’hui car je suis très malade à cause d’un médicament mais je vais essayer d’assurer 😉

k

Résumé :

Jake Epping, professeur ‘anglais à Lisbon Falls, n’a pu refuser d’accéder à la requête d’un ami mourant : empêcher l’assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l’entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l’époque d’Elvis et de JFK, des plymouth Fury et des Everly Brothers, d’un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d’une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.

Mon avis :

Au début, n’étant pas spécialement passionné d’histoire, j’ai eu peur de ne pas accrocher à ce livre… puis je me suis dit : « Hey ! c’est du Stephen King quand même ! ça doit valoir le coup ! »

Alors je me suis lancé, et c’est clair que Stephen King nous offre un incroyable voyage dans le temps!

 

Le personnage de Jake Epping est tout de suite attachant car très humain, il adore enseigner et au cours de ma lecture j’ai souvent regretté de ne jamais avoir eu de prof comme lui, qui t’aide à avoir confiance en toi. Lorsqu’il traverse cette faille temporelle, il ne peut s’empêcher de comparer cette vieille époque avec 2011… les gens fumaient tout le temps et n’importe où, j’aurais presque senti l’odeur du tabac à travers le livre 😉 mais ils étaient aussi plus apte à l’entre-aide, moins parano aussi puisque ils ne verrouillaient pas toujours leur porte. Jake va tout de même mettre du temps à accepter ce qu’il vient de découvrir. Il lui faudra accuser le coup. Mais quand ce sera fait alors il va se lancer corps et âme dans sa mission pour sauver Kennedy (et d’autres personnes au cours de l’histoire) en analysant bien chaque détails. Lee Oswald était-il seul ? et que va changer le fait de sauver Kennedy ? Comment s’y prendre ? car il le sait bien, le passé ne veut pas être changé. 

Stephen King a réellement réussi à nous faire plonger dans les années 60. J’y étais vraiment et je n’avais pas envie d’en sortir. C’est tellement bien écrit, fluide, léger et incroyablement détaillé ! Cet auteur est un génie. Ce livre est brillant.

Pour finir, je vous conseillerais seulement de le lire 🙂

sign

 

 

Publicités

13 commentaires sur “22/11/63 de Stephen King

  1. Je l’écoute en ce moment en audio-book dans la voiture… je dois dire qu’arrivé à destination, il m’arrive de rester dans la voiture 10-15min de plus tellement l’histoire est prenante…

      1. Ca dépend les conteurs. J’en suis à mon troisième et ça se passe plutôt bien.
        Maxime Chattam – La conjuration primitive: aucun problème. La voix du conteur passe très bien;
        Toujours Maxime avec le Sang du Temps: Deux conteurs: une femme et un homme. J’ai pas trop aimé la lecture par la dame (on l’entend tourner les pages et parfois déglutir lorsque les phrases sont trop longues) – mais l’ensemble est bon.
        Et enfin, 22/11/63 dont le conteur est vraiment exceptionnel: il modifie sa voix lorsqu’il parle pour les autres personnages. Et il est tellement prenant que j’ai du mal à quitter la voiture 😉
        Il faut compter deux à trois semaines d’écoute pour un livre (je passe 1h/1h30 par jour au volant). Ca permet de lire plusieurs livres à la fois (et ça change de la radio ;-))

        Ce que tu peux faire, c’est télécharger un ou deux chapitres et voir si tu accroches ou non (on arrive vite au Gigabytes pour l’ensemble d’un livre – 2 CDs souvent)

Laisser un gentil commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s