Lecture

Le cirque des rêves [critique]

DSC_0017

Le cirque des rêves – Erin Morgenstern

L’histoire :

Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas.  Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer… Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

Mon avis :

Ce qui m’a attiré en premier dans ce livre, c’est que le créateur du cirque a toujours dit qu’il ne voulait pas de clowns ! (ben quoi, j’en ai peur !)

Ce livre est tout simplement enivrant ! Dès les premières pages on est envoûté par l’ambiance, par la magie qui y règne. Le cirque que l’on découvre petit à petit nous plonge dans un incroyable univers. Dès son ouverture, nous nous laissons guider par l’odeur des chocolats à la cannelle, des lumières… nous pénétrons dans des chapiteaux plus magiques les uns que les autres. Que ce soit dans un chapiteau de glace, ou face à la contorsionniste, on en prend plein les yeux, on s’y croit vraiment, on a l’impression d’y être, d’être assis au premier rang.

Et puis l’on découvre Célia et Marco, qui ont chacun apprit la magie d’une manière différente et qui vont tomber amoureux… Sauf que depuis leur enfance, ils n’ont qu’un but : gagner un jeu qui les oppose. Un jeu magique dont vous découvrirez les règles au fur et à mesure de l’histoire.

Cette histoire d’amour n’est pourtant pas au premier plan, c’est le cirque qui prend la place. Ce merveilleux cirque et ses occupants… les jumeaux, les jumelles, la contorsionniste, la diseuse de bonne aventure, l’architecte Mr Barris et ses merveilleuses oeuvres. Et puis il y a Chandresh, qui dirige le cirque et est un adepte des repas de minuit. Et je dois dire que ces repas donnent vraiment envie !

Vous ferez aussi la connaissance des rêveurs… ce sont les gens qui idolâtrent le cirque, le suivent partout, et son reconnaissables à leur écharpe rouge.

Et je m’identifie drôlement aux rêveurs !

En bref, si vous avez envie de rêvez, de pénétrer dans un lieu magique, et de découvrir une histoire d’amour pas comme les autres, achetez ce livre et laissez vous guider parmi les chapiteaux…

sign

Publicités

5 commentaires sur “Le cirque des rêves [critique]

Laisser un gentil commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s