Autre

Envie de courir

Hello 🙂

C’est un petit article un peu particulier que je vous écrit aujourd’hui.

J’ai envie de courir.

run

Tous les jours, depuis plusieurs semaines, j’ai cette envie. Elle ne me quitte jamais.

Et puis j’ai ces terribles douleurs dans ma fesse, dans ma jambe, dans mes os et mes articulations qui me rappellent à l’ordre. Je ne PEUX PAS courir. Je ne pourrais plus jamais courir.

Quand j’étais enfant je détestais le sport et j’avais honte de courir devant tout le monde car je devais encaisser toutes sortes de moqueries. Jamais je n’aurais pensé que ça puisse me manquer autant !

Cette maladie auto-immune, la spondylarthrite, bousille mon corps et ma vie depuis 6 ans maintenant et alors que je pensais m’y être habitué, ça devient finalement de plus en plus dur. J’ai envie de bouger. Je VEUX COURIR.

Je veux avoir une vie normale. Sortir de mon lit. Ne pas rester allongé toute la journée, profiter de mes journées. Et au lieu de marcher 15 minutes le matin, je veux courir. Sans avoir mal, courir pendant très longtemps.

Si vous avez un corps en bonne santé, alors ne restez pas sans rien faire. Prenez en soin et bougez un maximum car on ne sait pas ce qu’il peut arriver. Chacun de mes mouvements est un supplice, et je n’ai que 23 ans. Déjà un corps de mamie. 

Je ne m’apitoie pas sur mon sort, il y a pire que moi, mais parfois quand on souffre, pire que soit on n’y pense plus. On pense à notre douleur bien présente. J’ai juste envie de courir. Je peux pas, et ça me saoule.

sign

Publicités

9 commentaires sur “Envie de courir

  1. Coucou! Ton article m’a touché car je me suis mise au running il y a un an et mon mari qui a une spondy a voulu me suivre, malheureusement il a dû abandonner au bout de quelques semaines car il avait très mal au niveau des genoux et des chevilles … Par contre de temps en temps il va courir mais il ne peux pas y aller régulièrement … Courage dans cette maladie, sinon tu peux aussi essayer différentes chaussures de course à pied, ça peut jouer sur tes douleurs et ta position !

  2. moi je suis une mamie avec un corps de mamie, c’est pourquoi je te comprend, il n’y a pas si longtemps je faisais mes 9 km tout les jours en courant, l’arrêt a été très brutal psychologiquement car c’est une vrai drogue 😦

  3. J’avais commencé en avril, pour courir avec ma fille et puis ensuite pour faire la happy color run (dont la recette était reversée pour la recherche contre la spondylarthrite ankylosante justement).
    Avec le déménagement j’ai arrêté mais j’ai bien l’intention de reprendre ce mois-ci, et l’an prochain on ira encore faire la happy color pour toi et tous les autres ❤

    1. Tu ne peux pas savoir à quel point ton commentaire me fait chaud au coeur ❤ Je ne savais pas du tout que la Happy Color Run reversait l'argent pour les recherches concernant la Spondy. Ça me fait plaisir 🙂
      Et je suis fière de toi aussi car tu as réussi ce défi haut la main pour ta fille !

  4. C’est ton chéri qui te donne envie de courir avec lui ? Je comprends qu’en cette saison tu aies envie d’aller dehors dans les parcs et les forêts. Tu peux faire un peu de vélo ou pas ? Ce serait peut être moins douloureux tout en te permettant d’aller un peu plus loin.
    En ce qui me concerne je n’ai jamais aimé le sport (un peu la gym quand j’étais très jeune) mais en CE1 j’ai fait du sport extra scolaire, un jour je n’arrivais pas à lancer le ballon correctement, le mono me fait sortir du rang, je pensais qu’il allait me montrer de nouveau mais il m’a plutôt fichu un coup de pied aux fesses devant tout le monde alors depuis c’est fini…Je sais qu’il faudrait que je fasse de l’exercice mais la honte ne m’a jamais quitté depuis ce jour.

    1. Eh ben ma pauvre je comprend que tu n’ais plus eu envie de faire du sport !

      Y’a le fait que j’irais bien courir avec chéri oui, puis quand je lis des livres et que l’héroïne se bouge et court ça me donne envie.
      Le vélo je ne peux absolument pas car ma douleur principale se trouve dans mon articulation sacro-iliaque. L’articulation de la fesse. Donc la selle appuie bien là où ça fait mal. Je pourrais quand même en faire, mais je mettrais une bonne semaine à m’en remettre en restant au lit.

Laisser un gentil commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s